Aire culturelle arabe

Introduction à l’étude de l’aire culturelle arabe

Téléchargement

L’aire culturelle arabe regroupe des pays situés en Afrique du Nord, dans la péninsule arabique, ainsi qu’au Proche et au Moyen-Orient. Elle réunit des peuples d’origine diverse, notamment, les Arabes, les Arméniens, les Berbères, les Kurdes et les Syriaques. Ces peuples sont le fruit d’un métissage issu d’apports africains, hellènes, romains et ottomans.

L’emploi de la langue arabe (العربية) est un des traits unificateurs des territoires de l’aire culturelle arabe, tout autant que l’appartenance à l’Islam, bien que des groupes adhèrent à d’autres religions.

Aire culturelle arabe: carte illustrant ses limites.
Aire culturelle arabe

Localisation de l’aire culturelle arabe

Les pays de l’aire culturelle arabe sont situés dans le nord de l’Afrique, sur la péninsule arabique et au Proche-Orient. Les pays situés au sud du Sahara font plutôt partie de l’aire culturelle africaine.

Afrique du NordMaroc, Mauritanie, Algérie, Tunisie, Libye, Égypte, Soudan, Érythrée, Somalie
Péninsule arabique
(ou Arabie)
Arabie saoudite, Émirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar, Bahreïn (É.A.U : Abou Dabi, Ajman, Charjah, Dubaï, Fujaïrah, Ras el Khaïmah et Oumm al Qaïwaïn)
Proche-Orient Irak, Palestine, Israël, Jordanie, Liban, Syrie.
Maghreb
لمغرب
Les pays situés à l’ouest du Nil. (en français : Couchant)
Machreq
مشرق
Les pays situés à l’est du Nil. (en français : Levant)

Caractéristiques naturelles de l’aire culturelle arabe

Facteursnaturels

Caractéristiques physiographiques Grands plateaux Plaines littorales Hautes chaines de montagnes Étroites plaines fluviales Larges oueds (lits de rivières asséchées une partie de l’année).
Caractéristiques naturelles communes Présences de déserts Exemple : Sahara, de Libye, Nubien, de Syrie, Nefoud, Rub’ al Khali.
Caractéristiques des déserts Précipitations très faibles : l’eau s’évapore parfois avant de toucher le sol.
Absence de précipitations durant des années dans certains déserts Importantes différences entre les températures de jour et de nuit (en raison de l’absence de couvert nuageux).
Aridité des sols (absence d’eau dans le sol) Présence d’oasis : point d’eau dans le désert (rivière qui se perd dans le désert ou nappe d’eau souterraine en surface).
Présence d’ergs (dunes) : amoncèlement de sables dans le désert Présence de regs (désert de pierres) : le sable a été balayé par le vent, il ne reste que les pierres qui s’effritent suite aux changements brusques de température.
Climats Climat méditerranéen : des étés chauds et secs et des hivers doux et humides Climat désertique : sec, écarts de températures importants

Influence des facteurs naturels sur l’organisation du territoire

Influence du climat désertique La population se concentre dans les villes et sur le littoral (présence d’eau).
L’aridité des sols et les conditions climatiques limitent l’agriculture Les ergs rendent difficile le développement des infrastructures de transport.
Influence du climat méditerranéen Développement de l’industrie touristique.
Influence des oasis Elles ont déterminé le tracé des premières routes commerciales (points de ravitaillement pour les caravanes) Ils favorisent l’établissement de foyers humains.
Les oasis rendent possible l’agriculture : le palmier dattier, les arbres fruitiers, la production maraichère et les céréales.
Avantage lié à la présence des détroits Les états côtiers contrôlent la circulation maritime.

Caractéristiques sociales de l’aire culturelle arabe

Culture

La culture arabe regroupe un certain nombre de valeurs culturelles communes aux pays du monde arabe.

Développement de la science Mathématique, Astronomie, médecine
Principales caractéristiques culturelles Prédominance de l’islam Prédominance de la langue arabe
Valeurs traditionnelles Applications des lois islamiques (le culte et les interactions humaines) Importance du patriarcat : l’homme est généralement le chef de la famille. Si la position sociale de la femme s’est aujourd’hui améliorée, son rôle demeure celui de femme au foyer et de procréatrice.
Valeurs modernes Accès des femmes au marché du travail.
Accès aux technologies de l’information et de la communication.
Participation plus marquée des femmes en politique

3.1.1    Habillement

Le port du voile chez la femme Le port du voile possède une origine religieuse : il est intimement lié à certaines interprétations du Coran.
Pour de nombreux Arabes musulmans, le port du voile se manifeste à tous les moments où une femme doit sortir de la maison, ou lorsqu’elle est en présence de gens qui ne sont pas membres de sa famille.
Le hijab laisse voir le visage de la femme et cache les cheveux. Le niqab est un voile qui recouvre le visage et qui a une fente (différente selon les modèles) permettant à la femme de voir.
Le tchador long tissu tombant recouvrant la tête et le corps. La burka est un tchador qui possède une grille cachant les yeux, dissimule complètement le visage des regards extérieurs.
Remise en cause du voile En Égypte, on considère que la première remise en cause du voile a lieu à la fin du XIXe siècle : on cherche à interpréter l’islam pour le rendre compatible avec la modernisation de la société.
En Turquie et en Iran, le dévoilement est imposé au début du XXe siècle : l’adoption de la tenue occidentale est un signe de modernisation.
Au Maroc à l’avènement de l’indépendance, le roi demande à sa propre fille d’ôter le voile en public, comme symbole de la libération de la femme.
À partir des années 1960, le port du voile ne fut ni imposé ni fortement recommandé dans la plupart des pays à majorité musulmane.
Iran et Arabie saoudite Depuis la révolution islamique de 1979, le port du voile en public est redevenu obligatoire pour toutes les femmes en Iran.
En Arabie saoudite, on oblige les femmes non musulmanes à porter l’abaya sans qu’elles soient obligées de se couvrir les cheveux.

Le conte Les Mille et Une nuits

Ce recueil de contes est probablement l’œuvre littéraire qui vient du monde arabe le plus populaire et le plus connu. Ce recueil a été traduit pour la première fois entre les années 1704-1717 par Antoine Galland.

Les Mille et Une nuits Le sultan Shahryar, déçu par l’infidélité de son épouse, la condamne à mort et, afin de ne pas être à nouveau trompé, il décide de faire exécuter chaque matin la femme qu’il aura épousée la veille.
Pour arrêter ce fléau, une femme, Schéhérazade, trouva la solution : elle raconte chaque nuit au sultan une histoire dont la suite est reportée au lendemain.
L’origine des contes est difficile à déterminer : transmission orale et absence de sources écrites.
Le livre est constitué d’un centre commun, une trentaine d’histoires et d’un ensemble de récits extrêmement variés selon les versions.
La version actuelle a été traduite au XVIIIe siècle notamment avec la version d’Antoine Galland et contient plusieurs nouveaux contes. 
Contes connus Aladin, ou la Lampe merveilleuse
Sinbad le Marin
Ali Baba et les Quarante Voleurs
Les Mille et Une nuit par Sani ol-Molk (1814-1866)
Les Mille et Une nuit par Sani ol-Molk (1814-1866). Source: Wikipédia.

Langue

Aire culturelle arabe : arabe écrit en arabe.
L’arabe

L’arabe ( العربية ) apparait au IIe siècle, dans la péninsule arabique, sous une forme assez proche de l’arabe littéraire actuel. Sa forme écrite est retrouvée à partir du IIIe siècle. Elle s’est implantée entre le VIIe et le XIIe siècle, au moment de l’âge d’or de la civilisation arabe. Sa forme littéraire est encore utilisée pour l’écriture du Coran. Cependant, au quotidien, l’arabe cohabite souvent avec d’autres langues, dont l’arménien, le berbère et le kurde.

Diffusion de l’arabe L’expansion territoriale au Moyen Âge et la diffusion du Coran répandent la langue arabe, devenue langue liturgique de l’islam. Aujourd’hui, l’arabe se répand partout dans le monde grâce aux médias, aux émigrations et à l’Islam.
Formes de l’arabe L’arabe classique et l’arabe dialectal.
Arabe classique coraniqueL’arabe évolue avec les premières transcriptions du Coran.
Arabe standard moderne:Au 19e siècle, l’arabe se modernise. Simplification de la syntaxe et introduction de nouveaux mots pour décrire des objets ou des concepts modernes(60 % du vocabulaire arabe est issu de cette modernisation)
Laïcisation de la langue: C’est la variété qui est employée dans la plupart des écrits et, à l’oral, dans les situations officielles ou formelles. C’est la variété qui est commune entre pays arabes.
Arabe dialectal Les dialectes arabes résultent d’un mélange entre la langue arabe et les langues locales ou voisines.
Ces dialectes sont influencés par l’arabisation, la colonisation, les mouvements migratoires, le commerce, et les médias.
Ces « dialectes » sont suffisamment dissemblables pour que des locuteurs du monde arabe provenant de régions éloignées ne puissent pas se comprendre entre eux.
Ils possèdent également une grammaire, un vocabulaire et une prononciation qui en font des langues différentes de l’arabe littéral. véhicule de la culture populaire, traditionnelle et contemporaine Il s’agit d’une langue exclusivement parlée.

Exemple d’une même phrase en français, en arabe littéral, en dialecte tunisien, en dialecte algérien, en dialecte marocain, en dialecte égyptien et en dialecte syrien libanais :

  • français : Demain, j’irai voir le joli marché; arabe littéral : Ghaden, saʾ adh-habu li-ruʾyati s-suqi’l-jamil
  • tunisien : Ghodwa, bèš nemši nšuf as-suq el-meziane ; algérien : Ghodwa, ghadi n’roh nšuf a’soug a’chebab/el-zine
  • marocain : Ghedda, ghadi n’mši n’šouf es-suq ez-zwine ; égyptien : Bokra, rayeḥa ʾašuf as-suʾ al-gamîl
  • syrien libanais : Bukra, ana rayeḥa šuf as-souʾ el-helo.
Emprunt arabe du français amiral, azimut, barde, Bédouin, bled, cafard, caïd, calife, camelote, gazelle, harem, hasard, henné, jupe, maboul, Magrébin, magasin, toubib, etc.
Autres langues parlées dans l’aire culturelle Kurde, berbère, arménien

Religion

La religion joue aussi un rôle important dans la culture des pays de l’aire culturelle arabe. Le pouvoir politique et le pouvoir religieux y sont souvent, mais pas toujours, associés. L’organisation de la société, de l’État et de la justice sont imprégnées par la religion.

Début de l’Islam L’islam est né en Arabie en 622 grâce à l’hégire, à la suite de la révélation faite à Mahomet. La volonté d’étendre se traduit par une expansion militaire rapide.
Dogme L’Islam est articulé autour du Coran, que le dogme islamique considère comme le recueil de la parole de Dieu révélée à Mahomet
Les cinq piliers Les piliers de l’islam sont les devoirs incontournables que tous les musulmans doivent appliquer.
Le tawhid : la foi en un Dieu unique, Allah, et la reconnaissance de Mahomet comme étant son prophète
la salat : l’accomplissement de la prière quotidienne
la zakat : la charité envers les nécessiteux
Ramadan : Le respect du jeûne lors du mois de ramadan
Le hadj : le pèlerinage à La Mecque au moins une fois dans sa vie, si on en a les moyens matériels et physiques.
Plusieurs courants L’islam se répartit en plusieurs courants, notamment le sunnisme, qui représente entre 80 et 85 % des musulmans, et le chiisme. Essentiellement, les courants représentent des façons différentes d’organiser les aspects de la religion non traités dans le Coran.
Lieux saints La Mecque en Arabie saoudite, abrite la Ka’ba. Selon la tradition, il est le premier lieu de culte, bâti par Adam sur Terre, puis reconstruit par Abraham.
Médine est la ville où émigra Mahomet après s’être enfui de La Mecque, elle est la deuxième ville sainte de l’islam.
Jérusalem est l’endroit vers lequel le prophète Mahomet aurait effectué le voyage nocturne et l’ascension.
Pour les chiites : Nadjaf : lieu du martyre et de la sépulture d’Hussein, petit-fils du prophète Mahomet.
L’Islam aujourd’hui La diffusion de l’islam, hors du monde arabe, s’explique par les migrations et les conversions. (22,5 % de la population mondiale en 2011)
Autres pays musulmans : Iran, Turquie, Tadjikistan, Indonésie
Relation avec les chrétiens et les juifs Le Coran reconnait l’origine divine de l’ensemble des livres sacrés du judaïsme et du christianisme tout en considérant qu’ils sont, dans leurs écritures actuelles, le résultat d’une falsification partielle. L’islam reconnait tous les pères fondateurs du judaïsme (Moïse, David, Salomon) comme des prophètes, sans pour autant s’y limiter
Chrétiens arabophones On retrouve les traces historiques du christianisme dans le monde arabe à partir du Ier siècle. Quelques communautés chrétiennes ne se sont pas converties à la religion musulmane et ont donc préservé une identité qui leur est propre jusqu’à ce jour.
Principale communauté : copte orthodoxe (Égypte)
Communautés juives Depuis le milieu du 20e siècle, la cohabitation avec les communautés juives dans certains pays arabes est difficile : création d’Israël.

Population de l’aire culturelle

Caractéristiques démographiques

Proportion dans le monde Environ 5 % de la population mondiale vie dans l’aire culturelle arabe.
Caractéristiques Importance de la jeunesse
Taux de natalité élevé
Migrations internationales importantes
Immigration Principalement vers la péninsule arabique.
Principale activité économique : Exploitation du pétrole et du gaz
La main-d’œuvre étrangère provient principalement : d’Asie du Sud et d’Asie du Sud-Est.
La main-d’œuvre étrangère est principalement masculine.
La main-d’œuvre étrangère n’a habituellement pas de statut permanent : travailleurs temporaires.
Émigration Principalement à partir de l’Afrique du Nord Causes : instabilité politique et manque d’emploi pour de nombreux jeunes scolarisés.

Répartition de la population

Répartition de la population La majorité des villes sont situées sur la côte (mer Méditerranée, mer Rouge, golfe Persique) ou le long des cours d’eau (Nil, Tigre, Euphrate).
La densité de la population est très faible dans les milieux arides
Les déserts étant pratiquement inhabités
Les grandes agglomérations Alger, Alexandrie, Le Caire, Bagdad, Riyad, Dubaï
Urbanisation Le taux d’urbanisation le plus élevé est dans la péninsule arabique
La péninsule arabique connait une croissance très rapide grâce à l’exploitation du pétrole et du gaz

Rôle des villes dans l’aire culturelle arabe

Les villes arabes sont en pleine mutation et en plein essor. Plus de la moitié des habitants de la région vivent dans les villes.

Villes anciennes et traditionnelles  
(médinas)
Le centre de la médina est occupé par une grande mosquée autour de laquelle se regroupent les médersas et les souks. Un réseau de ruelles relie la mosquée et les souks Des remparts séparent les villes neuves des villes anciennes
Le souk Le souk est un marché forain éphémère, généralement hebdomadaire (rural) ou quotidien (urbain). Il est presque toujours en plein air; seuls certains souks des médinas sont parfois couverts.
Les commerces y sont généralement organisés par quartiers et par branches commerciales suivantes : l’alimentation, l’habillement, l’équipement, les produits ruraux bruts, l’artisanat rural et les services.
Villes nouvelles Situées surtout dans les pays producteurs de pétrole, elles ressemblent aux villes européennes. Ces villes ont émergé dans les années 1970 grâce à la production et à l’exportation de pétrole. Par exemple : Dubaï (avec ses iles artificielles) et Bahreïn.
Importances des villes Lieux de concentration des pouvoirs, des marchés et de transfert des savoirs.
Les villes sont en croissances Forte natalité et importante migration nationale (urbanisation) et internationale
Effets sur l’organisation territoriale Étalement urbain sur des terres arables
Développement d’infrastructure de transport dans des secteurs historiques
Difficulté d’approvisionnement en eau potable
Effets sur le développement économique Déséquilibre entre les milieux urbain et rural

Économie et politique de l’aire culturelle arabe

L’économie de l’aire culturelle arabe n’est pas homogène. Elle est différente selon les pays et même selon les régions à l’intérieur des pays. En effet, la région est composée de pays dont la taille, la population, la localisation géographique et les ressources naturelles disponibles diffèrent. D’ailleurs, le monde arabe peut être divisé en deux grands groupes : les pays producteurs de pétrole et les pays n’en produisant pas.

Principaux secteurs d’activités économiques Exploitation du pétrole et du gaz dans la péninsule arabique
Tourisme dans la péninsule arabique et en Afrique du Nord
Agriculture en Afrique du Nord et au Moyen-Orient
Les pays producteurs de pétrole Les pays producteurs de pétrole sont principalement situés dans des zones désertiques: Algérie, Arabie saoudite, Bahreïn, É.A.U., Égypte, Irak, Koweït, Libye, Mauritanie, Oman, Qatar, Syrie, Tunisie, Yémen

Disparités dans le partage de la richesse
La richesse est mal répartie dans l’aire culturelle arabe. Par exemple : le PIB du Qatar est de 75 000 $ par année alors que celui des pays du Maghreb varie de 1000 $ à 4500 $ par année.
Disparités internes Les disparités internes sont également importantes. Par exemple, au Maghreb la mortalité infantile est deux fois plus élevée en milieu rural qu’en milieu urbain.

Les organisations intergouvernementales


OPEP
Organisation des pays exportateurs de pétrole
L’OPEP est un cartel de pays visant à négocier avec les sociétés pétrolières pour tout ce qui touche à la production de pétrole, son prix et l’attribution de concessions.
Son objectif est de permettre aux pays de contrôler la production (donc les prix) du pétrole sur leur territoire.
Pays arabes membres : Algérie, Libye, Irak, Arabie saoudite, É.A.U., Koweït, Qatar
http://go.mailhot.ca/2a
Ligue arabe Son objectif est de sauvegarder l’indépendance et la souveraineté des membres et de coordonner la collaboration entre les membres.
Les pays de l’aire culturelle arabe font presque tous partie de la Ligue arabe (La Syrie est exclue depuis 2011).
Organisation de la coopération islamique Renforcer la coopération entre les États membres dans les domaines économique, social et culturel
Coordonner l’action pour la sauvegarde des lieux saints de l’islam
Assurer l’indépendance et les droits des musulmans
L’OCI comprend 57 pays membres, dont le Bangladesh, la Malaisie et l’Indonésie

Diaspora arabe

Rappel La diaspora est la population dispersée qui conserve des liens économiques et sociaux avec le pays d’origine.
Facteurs explicatifs Pour améliorer leur situation économique Pour éviter les tensions et conflits dans leur pays d’origine
Pays de destination Il y a une concentration d’immigrants en France et au Canada
Avantages de la diaspora pour le développement économique des pays d’origine Transfert de fonds Création d’entreprises Diffusion de productions culturelles à l’échelle internationale
Désavantages de la diaspora pour le développement économique des pays d’origine Perte de population active Perte d’expertise

Al Jazeera
Une chaine d’informations continues du Qatar. C’est le premier média arabe à offrir une couverture étendue des nouvelles. La chaine est la première à diffuser des opinions divergentes et à traiter des sujets tabous.

Références

« Arabe dialectal » dansWikipédia (2012). Site consulté le 13 janvier 2013. Adresse URL : http://fr.wikipedia.org/wiki/Arabe_dialectal

« Arabe » dansWikipédia (2012). Site consulté le 13 janvier 2013. Adresse URL : http://fr.wikipedia.org/wiki/Arabe

« Ligue arabe » dansWikipédia (2012). Site consulté le 13 janvier 2013. Adresse URL : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligue_arabe

Tiré de : « Arabe dialectal » dansWikipédia (2012). Site consulté le 13 janvier 2013. Adresse URL :http://fr.wikipedia.org/wiki/Arabe_dialectal

« Monde arabe » dansWikipédia (2012). Site consulté le 13 janvier 2013. Adresse URL : http://fr.wikipedia.org/wiki/Monde_arabe

« OPEP » dansWikipédia (2012). Site consulté le 13 janvier 2013. Adresse URL : http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_pays_exportateurs_de_p%C3%A9trole

« Organisation de la coopération islamique » dansWikipédia (2012). Site consulté le 13 janvier 2013. Adresse URL : http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_de_la_coop%C3%A9ration_islamique

Téléchargement – Aire culturelle arabe

Format Microsoft Word
Notes de cours
Carte de l’aire culturelle arabe

Pour afficher le texte masqué dans les fichiers (le corrigé), vous devez ouvrir les documents à l’aide de Microsoft Word et appuyer sur le bouton ¶.
Pour imprimer le texte masqué, à l’aide de Microsoft Word, vous devez sélectionner Fichier/Imprimer/Option puis cocher Texte masqué.

Une autorisation est nécessaire pour utiliser les documents présents sur ce site.